Mini cooper

Un automobiliste français habitant en région parisienne est soupçonné d'avoir été flashé plus de 500 fois en moins de 4 ans par des radars automatiques fixes et mobiles.

Ce jeune homme de 27 ans, gérant de société, avait acheté en juillet 2006 une Mini Cooper en leasing à une société luxembourgeoise. Avec une voiture immatriculée à l'étranger, il se croyait à l'abri des PV et autres retraits de points. Malheureusement pour lui, devant le grand nombre d'infractions relevées, le CACIR de Rennes a fini par alerter la Préfecture de Police de Paris qui a mené son enquête.

Les enquêteurs sont facilement remontés jusqu’à la société propriétaire du véhicule et donc à son "locataire". Les policiers ont surveillés le conducteur pendant un mois, enregistrant au passage de nouvelles infractions, avant de l'interpeller. Lors de son audition, le jeune homme a nié être le conducteur du véhicule mais il devra maintenant convaincre le tribunal de police.

A ce jour, le chauffard doit toujours répondre de 206 excès de vitesse non prescrit, en effet, faute de poursuites, ses autres excès de vitesse sont prescrits au bout d'un an. Il risque bien sûr une suspension de permis de conduire de trois ans sans oublier le paiement des amendes cumulées qui dépassent les 15000 euros.

Utiliser un véhicule immatriculé à l'étranger est une astuce connue pour passer au travers des mailles du filet des contrôles de vitesse, mais le phénomène reste assez rare pour les conducteurs français. Il faut tout de même savoir qu'environ 25% des excès de vitesse relevés par les radars automatiques fixes et mobiles concernent des conducteurs de véhicules immatriculés à l'étranger et donc non poursuivis. Cela représente tout de même chaque année plus de 4 millions d'excès de vitesse et un manque à gagner de plus de 200 millions d'euros pour l'Etat. Le Luxembourg depuis 2005, comme la Suisse depuis 2009, fait pourtant partie des pays ayant signé un accord bilatéral d'échanges d'informations sur les immatriculations. Il faut croire que le système n'est pas très efficace avec les voitures de location, même en longue durée (LOA).