Alors que la Sécurité Routière refuse toujours de communiquer des informations détaillées sur le nombre de flashs et de PV enregistrés par les radars automatiques en 2016, elle est beaucoup moins avare avec les journalistes étrangers! En effet, le journal belge l'Avenir a pu obtenir le tableau détaillé des infractions commises par les conducteurs étrangers en France l'année dernière.

Au cours de l'année 2016, les radars automatiques ont enregistré 3 832 306 infractions imputables à des conducteurs étrangers. Ce chiffre est en hausse de 16,7% par rapport à 2015. Comme les radars automatiques ont enregistré un total de 25,6 millions de flashs en 2016 (+25%), les véhicules étrangers représentent 15% des véhicules flashés.

A ce jour, 12 pays européens disposent d'accord d'échanges d'informations pour la verbalisation de leurs ressortissants flashés en France. Mais quatre pays ne figurent pas dans le tableau 2016 dont l'Autriche, la Hongrie et la Slovaquie car les accords avec ces pays datent de fin 2016 et de début 2017. Il y a aussi le cas particulier de la Suisse qui, hors de l'Union Européenne, dispose d'un accord particulier.

Infractions enregistrées

Classement nombre flashs étrangers 2016

Le classement 2015 est totalement bouleversé, notamment à cause de l'arrivée d'un nouveau pays, l'Italie. Les trois pays qui enregistrent les plus d'infractions se tiennent en quelques milliers de flashs...

Au cours de l'année 2016, ce sont les conducteurs belges qui ont été le plus flashés en France avec 489 701 infractions enregistrées soit une hausse de +23,7% par rapport à 2015. Ils devancent de peu l'Allemagne et l'Italie avec respectivement 463 563 et 462 951 flashs.

La suite du classement est également serrée avec 444 226 flashs pour l'Espagne et 400 845 flashs pour les Pays-Bas.

En bas du classement, on trouve le Luxembourg avec 87 471 flashs puis la Roumanie avec 113 403 flashs et la Pologne avec 132 285 flashs.

En comparaison avec l'année 2015, ce sont les allemands qui enregistrent la plus forte hausse du nombre d'infraction enregistrées avec +23,9 %. A l'opposée, les chiffres sont en baisse de 36,4% pour les conducteurs roumains.

Mais à toutes ces infractions imputables à des conducteurs des pays concernés par les échanges d'informations, il faut en ajouter encore beaucoup d'autres. En effet, il y a également  807 647 flashs imputables à des conducteurs ressortissants d'autres pays de l'Union Européenne et encore 430 234 pour des conducteurs hors UE (dont la Suisse).

Avis de contravention

Comme pour les véhicules immatriculés en France, le taux de transformation des flashs en avis de contravention n'est pas de 100% puisque les 3,8 millions de flashs ont entrainé l'édition de 2,86 millions d'avis de contravention soit un taux de 75% avec de très fortes disparités entre les pays.

Le classement du nombre de PV établis est ainsi un peu différent de celui du nombre de flashs!

1- Belgique - 446 161 PV

2- Espagne - 406 669 PV

3- Allemagne - 386 287 PV

4- Pays-Bas - 371 316 PV

5- Italie - 287 299 PV

6- Roumanie - 175 777 PV

7- Pologne - 126 300 PV

8- Luxembourg - 103 059 PV

A ces chiffres il faut ajouter 107 527 PV pour des conducteurs de l'UE et 450 822 pour des conducteurs hors UE. Pour ces derniers, sont notamment inclus en plus de la Suisse, tous les autres pays dont les conducteurs sont verbalisés au volant de voiture de location...

Taux de paiement

Après le flash et l'édition de l'avis de contravention, reste encore a recouvrer le montant de l'amende...

En 2016, le taux de paiement des amendes imputables à des conducteurs étrangers est en moyenne de 67.6%, soit beaucoup moins que le taux de paiement des conducteurs français qui s'élèvent à 79.8%.

Malgré l'absence des chiffres exacts, on peut donc estimer que les conducteurs étrangers ont payé environ 100 millions d'euros d'amendes l'année dernière.

Les meilleurs payeurs sont les Pays-Bas avec un taux de paiement de 84% suivis par la Belgique avec 78,5% et l'Allemagne avec 78,2%.

A l'opposé, les plus faibles taux de recouvrement sont enregistrés avec la Pologne (44,1%) et la Roumanie (43,5%).

Le tableau détaillé

Tableau des infractions conducteurs étrangers 2016