radar pédagogique

Le Ministre de l'Intérieur se déplaçait ce matin dans la Somme pour assister au démontage d'un panneau avertissant de la présence d'un radar fixe et à l'installation d'un radar pédagogique indiquant la vitesse de circulation des véhicules.

Lors de ce déplacement, la ministre a annoncé que "près de 200 radars pédagogiques seront installés d'ici le mois de juin" et que "dès le 15 juin, un appel d'offres sera lancé pour l'installation de 2.000 radars pédagogiques supplémentaires d'ici la fin 2011". A cette date, "l'ensemble des panneaux signalant les radars seront démontés".

Pour le ministre, ces radars pédagogiques "seront l'un des moyens supplémentaires offerts aux automobilistes de bonne foi pour respecter les limitations de vitesse" mais ils ne remplaceront pas les panneaux signalant la présence des radars fixes. En effet, les radars pédagogiques "seront installés dans les zones dangereuses, en concertation avec les élus locaux, parfois en amont des radars fixes, mais à une distance aléatoire, parfois dans des zones où il n'y a pas de radar", a ajouté Claude Guéant. 

Le coût d'installation d'un radar pédagogique devrait se situer entre 2500 et 5000 euros suivant la zone et le type de radar, soit un investissement minimum de 5,5 millions d'euros. "Ce ne sont pas les contribuables qui financeront ce coût, mais les contrevenants" grâce aux amendes, a assuré le ministre.