En début d'année, on apprenait avec stupéfaction que les nouveaux radars automatisés installés sur les autoroutes wallonnes n'étaient toujours pas en service, notamment parce que les panneaux de signalisation qui doivent clairement indiquer les zones de contrôles n'étaient toujours pas disponible.

Suite à ces révélations de la presse belge, le gouvernement a visiblement accéléré la démarche et le ministre wallon en charge de l'équipement des routes, Benoît Lutgen, a présenté hier ces nouveaux panneaux de signalisation qui privilégient la prévention.

Comme prévu, tous les radars seront annoncés avec une succession de trois panneaux de 3,5 sur 2,5 mètres près de chaque radar :
  • Premier panneau installé 1 kilomètre avant le radar: Celui-ci indiquera une "zone à risques" en mentionnant également le nombre d'accidents recensés sur le tronçon autoroutier concerné.
  • Deuxième panneau installé 400 mètres avant le radar: Celui-ci indiquera à l'automobiliste qu'il entre dans une zone de contrôle radar.
  • Troisième panneau installé après le radar: Celui-ci indiquera à l'automobiliste qu'il la fin de la zone de contrôle radar mais également le nombre de morts sur les routes wallonnes.

Les données indiquées sur les panneaux (nombre d'accidents et nombre de morts) seront régulièrement actualisées pour coller le plus possible à la réalité.

Le montant total pour la réalisation de chaque triptyque de panneaux est estimé à 12.000 euros.